zum Hauptinhalt springen

Système de brunissage à froid de sécurité à température ambiante

Le système INDUBRYN® KB produit, à température ambiante, un revêtement noir sur tout type d’acier inoxydable en toute facilité et sécurité.

Suivi d’une étape d’élimination de l’eau, le processus de brunissage à froid offre un revêtement intégral, inoxydable, sans modification des dimensions.

Système de brunissage à froid de sécurité à température ambiante

Produits de brunissage à froid INDUBRYN KB

INDUBRYN® AR 85 - traitement préalable

Traitement préalable
INDUBRYN® AR 85

INDUBRYN® KB 10 - Brunissage

Brunissage
INDUBRYN® KB 10

INDUBRYN®WV 12 - stockage

Stockage
INDUBRYN®WV 12

 

Le système de brunissage à froid de sécurité INDUBRYN KB vs. Brunissage à chaud

 

 
INDUBRYN KB
Brunissage à chaud

Coûts énergétiques

aucun (ou très peu en cas de
traitement préalable à chaud)
très élevés
Sécurité Utilisation à température ambiante,
non corrosif, non inflammable,
facilement délayable dans l'eau,
proportion de sélénium 0,9 %
= catégorie de danger peu nocif
Utilisation uniquement
par hautes températures,
difficilement délayable dans l'eau,
extrêmement corrosif !
vapeurs surabondantes
Manipulation pas de délai de mise à température,
immédiatement prêt à être utilisé
Délai de mise à température : 2 à 6 heures,
difficile à rincer,
rinçage chaud en général nécessaire
Matériel d'exploitation Cellules en polypropylène ou polyéthylène, pas de chauffage,
filtration en grandes cellules nécessaire,
coûts d'exploitation très bas
Extraction et chauffage nécessaires
Contrôle de la solution simple contrôle par changement de couleurs, titration ne peut être évalué qu'à
température d'ébullition
Quels supports peuvent être brunis ? Tous les types
d'aciers oxydables et fonte
pour certains types de fonte
, un revêtement brun se forme,
un assèchement des
sels de brunissage à la surface
est également difficile à éviter.
Modification des dimensions aucune aucune
Sites de production pas de site particulier,
les chambres sont faciles à transporter
sites spécifiques,
installation fixe

Des questions ?

Notre équipe d'experts se fera un plaisir de vous assister par téléphone ou par e-mail. Vous trouverez également de plus amples informations sur nos produits, fiches de données de sécurité, etc. dans la zone de téléchargement.

+49 7331 9878-0

Indications d'utilisation et recommandations
 pour le système de brunissage à froid de sécurité

 

Comme pour d'autres traitements chimiques de surfaces en métal, le traitement préalable et ultérieur du brunissage à froid, c'est à dire toutes les procédures à réaliser, sont à calquer exactement sur la procédure principale. Dans cette optique, il est nécessaire d'employer des récipients aux dimensions adéquates qui permettent non seulement de respecter exactement les données techniques d'application des produits de traitement préalable et ultérieur, mais aussi de réaliser les rinçages intermédiaires sans problème. Le nombre d'étapes de la procédures et le type des produits dépend de la problématique, néanmoins on constate en pratique que dans la majorité des situations d'utilisation, la procédure adoptée est la suivante :

1. Dégraisser
À l'aide de produit dégraissant à chaud ou d'autres moyens de dégraissage.

2. Rinçage à froid
Plonger dans de l'eau propre et claire (courante) afin d'éliminer les résidus du traitement préalable, on évite ainsi qu'ils ne soient transportés dans les bains suivants (durée de vie et efficacité).
 
3. Activation
En cas d'acier dur, le traitement préalable doit être réalisé dans une solution acide spéciale ou dans un concentré d'activation (INDUBRYN® AR 85). Necessaire seulement en fonction du type de métal ou bien en présence de rouille, de la calamine, pellicule de laminage et aures impuretés qui n'ont pas été éliminées par le dégraissage et empêche d'obtenir un bon brunissage.
 
4. Rinçage à froid
Plonger dans de l'eau propre et claire (courante) afin d'éliminer les résidus alcalins, on évite ainsi qu'ils ne soient transportés dans les bains suivants (durée de vie et efficacité).

Durée : plusieurs minutes

5. Brunissage à froid
Plonger dans INDUBRYN® KB 10 à température ambiante
Durée : entre 2 et 30 minutes, la durée d'immersion dépend de l'état des matériaux, du traitement préalable et de la solution du bain.
 
6. Rinçage à froid
Plonger plusieurs minutes dans de l'eau propre et claire (courante) pour éliminer les composants chimiques de brunissage et neutraliser la surface.
Durée : env. 1 minute
 
7. Stockage
Plonger dans de l'huile froide éliminatrice d'eau (INDUBRYN® WV 12). Pour les pièces aux formes complexes, il est nécessaire de s'assurer que l'eau s'écoule bien de partout, notamment de toutes les cavités. Les éléments doivent éventuellement être tournés ou pivotés.

Durée : à partir de 5 minutes

Afin d'obtenir une profondeur supplémentaire de la couche de brunissage, seule la durée de stockage doit être prolongée (effet esthétique).

8. Séchage
Faire s'égoutter la solution de protection anticorrosion et laisser sécher.
Si un dispositif de grenaillage est employé, il n'est plus nécessaire d'effectuer de traitement préalable pour le brunissage à froid (point 1-4).

Préparation et utilisation
INDUBRYN KB 10 n'est disponible que dans des récipients en PP et PE.
Pour les grands dispositifs de brunissage à froid, employer de l'eau distillée. Pour les petits dispositifs, de l'eau propre et claire suffit. N'utiliser INDUBRYN KB 10 qu'à 25 %. Une solution trop dilluée entraîne un brunissage trop lent et peu efficace. Une solution trop concentrée entraîne un revêtement poudreux non désiré. Le produit INDUBRYN KB 10 ne doit pas être chauffé.

Conservation et entretien
Lorsque la solution de brunissage à froid, conservée dans son récipient en polypropylène et en polyéthylène prévu à cet effet, n'est pas utilisée, refermer le récipient avec son couvercle. La filtration est nécessaire lorsque le fluide devient trouble (durée de vie et efficacité) En outre, après le passage soigné dans un bain, il ne doit être aiguisé que selon les besoins et aucune modification compliquée du bain ne doit être effectuée. Dans le cas de plus grands dispositifs, il est recommandé d'utiliser une pompe de filtrage qui garantit l'entretien du bain de fluide de brunissage à froid.

Brunissage
Les éléments qui ont déjà été brunis auparavant peuvent à nouveau être brunis, dans la mesure où ils ont été préalablement bien dégraissés.

Lorsque les surfaces sont bien polies, la durabilité peut être réduite ; il est possible d'y remédier en procédant à un nettoyage du métal avant le brunissage. Cela peut néanmoins résulter en une surface moins brillante selon la composition de l'acier.

Remarque :
1 kg de concentré suffit pour une couche de brunissage d'env. 4 qm, ce qui peut être nettement augmenté par 1) un soin par un bain très propre (filtrage), 2) un dégraissage parfait ou 3) une activation augmentée si nécessaire. Un traitement d'activation comme décrit aide à prolonger la durée de vie de la couche de brunissage, mais réduit aussi la brillance du revêtement. La brillance concerne la partie dure.

 

Vous avez une question ou souhaitez un rendez-vous ?

Dites-nous ici ce que vous souhaitez.

Sélectionnez ici votre demande
Être rappelé
Demande de matériel d’information
Demande de rendez-vous
Service technique
Écrire un message

* sont des champs obligatoires et doivent être remplis